Apprentissage ou contrat de professionnalisation


Les deux types de contrat d’alternance permettent aux entreprises d’intégrer et de former des salariés dans des conditions avantageuses.
Toutefois, ils ne s’adressent pas aux mêmes publics et leurs objectifs diffèrent.
Par rapport à l’apprentissage, formule éprouvée et assez encadrée, le contrat de professionnalisation offre une plus grande souplesse.


Présentation des deux dispositifs


Le tableau ci-dessous vous donnera une idée générale. Pour en savoir davantage, consultez les autres pages de cette rubrique.

Vous pouvez également télécharger nos fiches détaillées Contrat d’apprentissage et Contrat de professionnalisation.
 
  Apprentissage Contrat de professionnalisation
Durée de 1 à 3 ans. 6 – 24 mois.
Public 16-30 ans + dérogations.
Jusqu'au 31/12/2019, la région Occitanie
participe à une expérimentation relative au
relèvement de l'âge d'entrée en apprentissage
de 25 à 30 ans.
16-25 ans, demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, bénéficiaires de certaines allocations ou contrats.
A titre expérimental jusqu'au 31 décembre 2017, le contrat de professionnalisation peut être conclu par les demandeurs d'emploi, y compris ceux écartés
pour inaptitude et ceux qui disposent d'une 
reconnaissance de la qualité de travailleur 
handicapé, notamment les moins qualifiés et les
plus éloignés du marché du travail.
 
Objectifs Obtenir un diplôme dans une situation de travail et en étant rémunéré.

Être accompagné par un maître d’apprentissage qui facilite l’insertion dans l’entreprise.
 
Acquérir une qualification professionnelle ou compléter la formation initiale par une qualification complémentaire en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise.
Rémunération 25 % -78 % du SMIC.

Possibilité de rémunérations plus favorables par dispositions conventionnelles ou contractuelles.

Exonération de charges patronales et d'impôt sur le revenu pour l'apprenti. Aides sous conditions.
16 - 25 ans : 55 % - 80 % du Smic.

> 26 ans : SMIC, au moins 85 % du salaire minimum conventionnel.

Exonérations de charges et aides sous conditions.
Formation théorique En CFA (Centre de formation des apprentis).
 
400 h par an en moyenne.
Par un organisme public ou privé de formation ou service de formation de l’entreprise.

150 h minimum, 15 % et 25 % de la durée totale du CDD ou de la période de professionnalisation.
 
Diplômes Diplôme ou titre professionnel reconnu par l’Etat. Diplôme enregistré au RNCP (Répertoire National des certifications professionnelles).

Qualification reconnue par une convention de branche professionnelle à laquelle appartient l’entreprise.

CQP certificat de qualification professionnelle.
 

Source : Le portail des politiques publiques de l’emploi et de la formation professionnelle
 

PARTAGER :

Une question ?

Une question, ayez le réflexe cci 05.61.33.65.00


Agenda

Atelier accessibilité

11 Septembre 2017 - Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Haute Garonne

6 à 8 de l'économie et de la finance

12 Septembre 2017 - Palais consulaire - CCI de Toulouse

Les Jeudis des SAP

21 Septembre 2017 - Palais consulaire - CCI de Toulouse

VOIR TOUS LES ÉVÉNEMENTS

Le magazine