Infrastructures de transport

Le sud-ouest de la France se dote actuellement de grands projets d’infrastructures ferroviaires pour le transport des voyageurs et des marchandises (fret) regroupés sous l'appellation "Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO)".


ligne a grande vitesse toulouse-bordeaux-paris (lgv)

 

 

 

La LGV  fait partie intégrante du  "Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO)" et la LGV Bordeaux-Toulouse (210 km) est le seul projet de LGV classé dans les premières priorités énoncée par le gouvernement en juin 2013 (Plan Investir pour la France) et doit être engagée avant 2030 en réponse aux enjeux d’attractivité économique et de desserte plus efficace et plus sûre du territoire.

Objectifs

  • Le  projet permettra une liaison ferroviaire performante vers Paris avec un temps de parcours de 3h15, au lieu de 5 h minimum actuellement, et une liaison avec Bordeaux en 1h.
  •  La ligne permettra le transport de 3 millions de voyageurs de plus par an.

Pour tout savoir sur la GPSO, rendez-vous sur le site GPSO 

 Phases de réalisation

  • Le tronçon Tours-Bordeaux en cours de réalisation doit être mis en service en 2017.
  •  La première phase du GPSO est constituée notamment de la ligne Bordeaux-Toulouse avec un objectif de mise en service en 2024.
Elle sera mise à l’enquête publique après l’été 2014. Deux enquêtes publiques seront conduites de façon concomitante en Midi-Pyrénées, l’une concernant le tracé neuf, l’autre sur les aménagements de la ligne ferroviaire existante au nord de Toulouse entre Castelnau d’Estretefonds et la gare Toulouse Matabiau. 

Coût

Le coût du projet LGV Bordeaux-Toulouse est estimé actuellement à 7,1 milliards d’euros.
A savoir

La réalisation de la ligne LGV s’accompagne du projet Toulouse EuroSudOuest, qui consiste au réaménagement de la gare Matabiau et de ses abords.
 

 AUTOROUTE TOULOUSE CASTRES



Le projet d’aménagement de la RN 126 consiste en la mise à 2x2 voies à caractéristiques autoroutières de la liaison Castres – Toulouse sur près de 60 km dans les départements du Tarn et de la Haute-Garonne.

Objectifs

  • Le projet doit permettre d’améliorer les perspectives de développement du Sud du Tarn et de l’agglomération de Castres-Mazamet, en leur offrant une meilleure accessibilité routière, répondant aux besoins de la population et à la structure de l’économie locale
  • Le projet doit contribuer à soutenir le développement du bassin industriel de Castres-Mazamet en reconversion, mais qui reste un pôle de développement important.
  • Il devrait aussi permettre de favoriser une meilleure structuration de l’aire métropolitaine toulousaine, en soutenant le développement des villes moyennes autour de Toulouse. Le rapport Mobilité 21 a classé ce projet « à réaliser avant 2030 ».

 Financement

Se pose aujourd’hui la question de la réalisation: financement public ou concession autoroutière ?

Le Conseil Général du Tarn, la Communauté d’Agglomération Castres-Mazamet, le Conseil Régional Midi-Pyrénées se sont prononcés en faveur de la concession autoroutière.
Consultez aussi  :
- Les cahiers d’acteurs Toulouse-Castres
- Courrier de la CCI de Toulouse 
 

 PROJET DE TRAVERSEE CENTRALE DES PYRENEES (TCP)

Appelé aujourd’hui Nouvelle Traversée des Pyrénées, ce projet consiste en la réalisation d’une liaison ferroviaire à priorité fret entre le nord de l’Espagne et le sud de la France.

Objectifs

Il comporte un tunnel de basse altitude visant à
  • Augmenter la part du fret ferroviaire transpyrénéen,
  • Éviter la saturation potentielle de lignes existantes à l’échéance de la réalisation des projets ferroviaires sur les axes méditerranéen et atlantique.
    • Ce projet a été classé par la Commission Mobilité 21 dans « les projets à horizons plus lointains » (à engager au-delà de 2050), et ce quel que soit le scénario financier considéré. 
      Voir aussi le site Eurosud 

E9


L’itinéraire E9 entre Toulouse et Barcelone est un axe européen à vocation économique et touristique, reliant les 2 métropoles de l’Euro-Région Pyrénées-Méditerranée. Cependant, son aménagement est hétérogène et sa partie centrale présente de nombreux points de blocage (notamment entre Tarascon sur Ariège et la frontière franco-espagnole).
Malgré la mise à 2x2 voies de la RN20 jusqu'à Tarascon sur Ariège, l’accessibilité de la haute vallée de l’Ariège et de l’Andorre reste difficile.  

Les améliorations

70 KM restent à réaliser :
- 53 km côté Français entre Tarascon et Bourg Madame
- 17 km côté Espagnol

Les travaux de déviation d’Ax les Thermes devraient reprendre rapidement.

Le coût

Coût total : Environ 1,9 milliards €
Coût Aménagement global côté français : de 700 millions à 1 milliard d’euros

 
 

PARTAGER :

Une question ?

Une question, ayez le réflexe cci 05.61.33.65.00


Agenda

Rencontre de l'Industrie

25 Septembre 2017 - CCI de Toulouse - Palais Consulaire

Atelier Tourisme

Du 25 Septembre 2017 au 09 Octobre 2017 - Toulouse

Atelier RH

26 Septembre 2017 - Palais consulaire - CCI de Toulouse

VOIR TOUS LES ÉVÉNEMENTS

Le magazine