Les conditions de l'apprentissage pour l'entreprise

Toute entreprise, association, ou profession libérale peut engager un apprenti.

L'employeur doit mettre à disposition du jeune un maître d’apprentissage, qui assure la fonction de tuteur.

Le maître d'apprentissage 

Il doit être salarié de l'entreprise, majeur, volontaire et offrir toutes les garanties de moralité.

Les conditions de compétences professionnelles exigées d'un maître d’apprentissage sont déterminées par convention ou accord collectif. A défaut, il doit remplir l’une des conditions suivantes : 
  • Être titulaire d’un titre ou d’un diplôme dans le domaine professionnel correspondant à la finalité du diplome ou titre préparé par l’apprenti et d’un niveau au moins équivalent, et justifier d’au moins 1 ans d’exercice dans une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par l’apprenti
ou
  • Justifier d’au moins 2 ans d’exercice dans une activité professionnelle en rapport à la qualification visée par l’apprenti.
 
Téléchargez  "L'Attestation sur l'honneur" ici.
 

l’intérêt de recruter un apprenti 

L’apprentissage permet à l'entreprise de former un jeune à ses méthodes de travail tout en bénéficiant d’une aide financière de l’Etat pour un montant pouvant aller jusque 7 325€. La réduction générale sur les cotisations patronales s’applique sur les rémunérations des apprentis. 
La rémunération d’un apprenti s’élève à entre 27 % et 100 % du SMIC voire du SMC. 

Avec l’apprentissage, l’entreprise peut anticiper le transfert des savoir-faire. Si vous recrutez le jeune à l'issue de l’apprentissage, vous connaîtrez déjà son niveau de compétence et sa capacité à s’intégrer dans l’entreprise. L’apprentissage contribue à la gestion prévisionnelle des compétences et des ressources humaines.
 

Déroulé de l'apprentissage en entreprise et au CFA

L’apprenti est un salarié et bénéficie, à ce titre, des dispositions légales et conventionnelles applicables au personnel de l’entreprise (horaires de travail, convention collective, régime de protection sociale, règlement intérieur…
Parallèlement, l’apprenti fréquente un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) - ou une section d’apprentissage ou une unité de formation par apprentissage) qui a pour mission d’assurer l’enseignement technologique et pratique, de garantir sa progression pédagogique et de le présenter aux examens pour l’obtention d’un diplôme ou d’un titre reconnu.

Sous réserve, le cas échéant, des règles fixées par l'organisme certificateur du diplôme ou titre à finalité professionnelle visé, la durée de la formation ne peut être inférieure à 25 % de la durée totale du contrat.


 
Pour imprimer cette page :

Pour aller plus loin, la CCI Toulouse Haute-Garonne vous propose également ces solutions

Solution
Formation tuteur / maître d'apprentissage
Rejoignez un groupe de 12 personnes pour une formation animée par un formateur expert en alternance.

2 jours d’échanges et de mise en pratique pour appréhender le rôle majeur de la fonction Tuteur / Maître d'apprentissage, maîtriser la transmission des savoir-faire et savoir-être, et acquérir les bons réflexes d’intégration et de fidélisation d'un nouveau salarié .

Le meilleur des services en ligne

CCI Toulouse Haute-Garonne
2, rue d'Alsace-Lorraine
BP 10202
31002 Toulouse Cedex 6
Tél : 05.61.33.65.00

Horaire d'ouverture : 
Du lundi au jeudi
  08:30 – 12:00 et 13:30 – 17:00
Le vendredi
  08:30 – 12:00 et 13:30 – 16:00